Tramway Toronto : le meilleur moyen de transport d’après les locaux

Parjean

Tramway Toronto : le meilleur moyen de transport d’après les locaux

A savoir à propos du Tramway Toronto 

Capitale de la province canadienne, l’Ontario, la ville de Toronto s’étend sur environ 630 km². Réputée pour sa qualité de vie, elle sera une excellente destination pour les touristes avides de découverte. Pour le déplacement au cœur de la ville, découvrez ce qu’il faut savoir à propos d’un moyen de transport très utilisé au Toronto : le tramway, également appelé streetcar.

 

carte toronto transport

 

Historique du Tramway

Le transport en commun a toujours occupé une place importante dans la vie des Torontois.  Le 1er mode de transport répondant à ce genre fut mis en service vers 1845 et circula dans la rue Yonge, l’axe nord-sud de Toronto. Et l’histoire démontre que la construction de la majeure partie du réseau des tramways pour la ville a commencé au cours du 19ème siècle. Les tramways constituent actuellement, avec les 7 lignes de train et les 4 lignes de métro desservant la banlieu, un moyen de transport permettant de découvrir Toronto autrement. La taille de ce réseau est très vaste puisqu’il est formé par 15 lignes dont la gestion a été confiée à Toronto Transit Commission.

Modernisation des tramways au Toronto

Des améliorations sont en cours aujourd’hui pour permettre de faciliter l’identification par les noms du Tramway Toronto. Bien que le système soit en phase, certains vieux véhicules ne profitent pas encore de cette modification. Les lignes de tramway se composent globalement de 11 lignes qui officient le jour et de 4 qui sont en service la nuit. Généralement pour les horaires, la plupart  des lignes fonctionnent 24h/24 pour permettre à tout à chacun de se déplacer à Toronto sans difficulté. Il faut acheter dans un magasin ou dans les stations de métro des jetons ou « token » pour payer chaque voyage en tramway. Bien qu’il soit également possible de le payer en argent comptant, les conducteurs de ces engins ne rendent pas la monnaie. Etant la seule ville du pays à disposer d’un réseau de transport qui sillonne les principales artères du centre-ville, Toronto offre aux visiteurs le privilège  de passer aisément d’un quartier à un autre grâce au Tramway.

 

Des informations utiles à retenir

Si vous projettez de séjourner dans cette ville multiculturelle, pensez déjà à faire la demande d’une autorisation de voyage en ligne. Renseignez-vous également sur les moyens de déplacement économiques comme les tramways pour explorer à moindre coût la ville.  Comme pour les métros au Toronto, les tramways desservant la ville proposent un plan facile à comprendre. Les jeunes et les personnes âgées profitent de tarifs réduits avec ce type de transport. Attention à bien conserver le reçu obtenu après avoir acheté son ticket de transport car celui-ci permet d’éviter de repayer le trajet lorsque vous prenez une correspondance. Il est évidemment possible de télécharger directement sur internet ou d’imprimer la carte des tramways de Toronto afin de pouvoir l’emporter partout. De plus, la ville propose plusieurs sites touristiques qui valent le détour qu’il parait presque impossible de ne pas se laisser tenter par ce moyen de transport pour les découvrir sous un nouvel angle. Il faut évidemment définir ses priorités lors du séjour au Toronto afin de bien planifier les lieux à visiter à privilégier. La ville compte de nombreux musées, jardins botaniques et autres monuments historiques qui séduiront les amateurs de découverte.

 

Parjean

Road Trip : que faire à Québec ? Témoignages

Nous avons quitté Montréal et nous suivons le Chemin du Roy jusqu´à notre prochaine étape : la ville de Québec ! On peut se demander que faire à Québec ? Mais en chemin, nous voulions faire une halte pour déguster un repas traditionnel du coin !

Chez Dany à Trois-Rivières

Nous arrivons un peu avant midi et surtout avant les bus de touristes. Dany nous fait la visite explicative de la fabrication de sirop d´érable qui représente 40 millions de tonnes de production. Les 1er pays à importer sont les USA, suivi du Japon puis de la France. La récolte du sirop se fait entre Mars et Avril dans des températures comprises entre -4 et 4°. Un érablier doit fêter son 40ème anniversaire avant de pouvoir produire. En plaçant un goulot sur l´écorce de l´arbre le matin à 3-4cm de profondeur, on récupère un seau de 5L de sirop vers 18h.

dany

Ensuite, nous nous mettons à table pour une mini-version du repas car nous n´avons pas aussi faim : soupe au poids avec crisse et pancakes au sirop d´érable avec boisson chaudes incluses. Un vrai délice ! Nous achetons du sirop et surtout du beurre d´érable (une vraie tuerie, il faut essayer !) pour nos amis, d´ailleurs il est moins cher qu´en supermarché ou partout ailleurs ! Je vous recommande une halte chez Dany car elle est super sympathique, vous en verrez la preuve sur tous les murs du chalet !

Québec, nous voici !

Nous voici pour deux nuits à Québec, nous avons trouvé un hôtel bien situé sur les offres de dernières minutes d´expedia.fr. Nous recherchons un pub pour voir un match de hockey, nous allons dans le quartier de l´Upper Town, et ça grimpe bien ! Nous trouvons sur la rue principale, la Rue Saint Louis, le pub Alexandre avec une façade sombre mais avec un charmant accueil, ils ont un choix incroyable en bières internationales mais surtout, ils ont un super cuisto ! On a super bien mangé. Il y a des groupes de musique qui viennent le soir, je vous recommande cet endroit, vous passerez une bonne soirée !

Le lendemain, nous visitons le vieux quartier de Québec, on passe faire un tour dans le marché couvert du vieux port mais qui ne vaut pas vraiment le détour.

marche du vieux port quebec

Le vieux Québec, lui, est un quartier très charmant avec des rues pavées et des façades colorées, c´est très agréable de s´y promener. Nous passons sur la promenade des gouverneurs et admirons l´Hôtel du Parlement avant de rejoindre la citadelle et admirer la vue depuis les plaines d´Abraham.

Les chutes du Parc Montmorency

Nous décidons de prendre la voiture et de parcourir 12 kms pour nous rendre aux chutes du Parc de Montmorency, il y a un parking en bas et en haut des chutes. Nous avons pris au hasard celui du haut. Pour 12 CAD, nous avons la place de parking ainsi que deux trajets de retour en téléphérique. On a de la chance, il fait beau ! Nous visitons le manoir en bois et marchons en direction du fameux pont suspendu. Nous les apercevons enfin, et c´est super impressionnant car il y a encore de la glace en bas des chutes. Nous traversons le pont suspendu et en regardant en bas, on aperçoit de nombreux mini arc-en-ciel, c´est super sympa ! Nous traversons un parc qui nous offre une vue splendide sur la ville de Québec et descendons par les escaliers, là on est vraiment proche des chutes et ça arrose bien quand même ! Il est l´heure de reprendre le téléphérique, c´était une bonne promenade d´une heure et demie.

montmorency
Après cette belle journée, nous retournons dans les hauteurs de Québec, et prenons notre dîner dans un restaurant qui vient juste d´ouvrir, le Be Club, le jeune homme vient de restaurer de ses propres mains une maison et le résultat est superbe ! La cuisine est aussi excellente 🙂 Next étape la région d’Ontario.

 

Parjean

Anse-aux-Meadows : lieu historique national du Canada

Ne serait-ce que pour voir en vrai la statue de la liberté, qui ne rêve pas de faire une petite virée aux Etats-Unis ? Des gratte-cieux à perte de vue, des paysages à couper le souffle et des lieux touristiques qui donnent envie de découvrir, impossible de ne pas y songer.  En un mot,  tout se résume en «splendeur». Mais il n’y a pas que la statue de la liberté. D’autres patrimoines culturels attirent d’innombrables touristes ne parlant que l’Anse-aux-Meadows, un lieu historique national qui fait la fierté du Canada tout entier.

Anse-aux-Meadows : témoin du passé

Quand on dit qu’un endroit est un lieu historique national, la première chose qui nous vient en tête est qu’une histoire va de paires avec. Exactement ! Certains d’entre vous connaissent sûrement les sagas de Vinland. Les récits qui sont dedans sont tirés de la réalité. Quand on jette un petit d’œil sur ce site qualifié touristique, on sera très vite surpris par les édifices en mottes de tourbe. Ces bâtisses datent du XIè siècle. Tous ces vestiges confirment les traces de la présence des européens en Amérique. La colonie s’appelle Viking.

Par ailleurs, l’Anse-aux-Meadows est un site de référence dans l’histoire de l’immigration aux Etats-Unis notamment le parcours transatlantique. Grâce aux archéologies qui ont été réalisés sur les lieux, on a découvert que les occupants de l’époque fabriquaient des objets en fer et charpentaient également. Le but étant de réparer les navires ou bien en créer une pour continuer à naviguer plus loin.

La conservation du lieu historique

Ce site touristique s’étend sur un espace total de 8 000 ha à peu près. Suffisamment vaste, cette surface  permet de protéger le site et en même temps de conserver les vestiges du passé. Ces derniers constituent une preuve vivante de la présence humaine dans cette zone. Pour n’avoir qu’un seul bloc, les limites d’Anse-aux-Meadows sont étendues. Il y a même une agence qui s’occupe de la gestion de ce patrimoine historique dont « Parcs Canada ». C’est à eux de prévoir toutes éventuelles menaces qui, heureusement, n’existent pas encore en ce moment. Malgré la dégradation remarquable de l’environnement, ce bien est à l’abri du danger.

Grâce à ces points forts mentionnés en haut, nous pouvons dire que l’Anse-aux-Meadows a une valeur universelle vraiment exceptionnelle. Si un jour, vous décidez de voyager aux Etats-Unis et souhaitez joindre l’utile à l’agréable : vous cultiver et vous détendre en même temps, ne ratez pas l’Anse-aux-Meadows. Le cadre, les paysages environnants, les matériaux, tout cela fait l’authenticité de ce lieu historique qui vous charmera à première vue. Ce serait un programme très intéressant que vous soyez en famille, en couple ou bien entre collègues.

 

Parjean

Votre prochain vol sur Air Canada, formalités, horaires et guide

Vous projetez de vous rendre au Canada pour vos prochaines vacances ou pour vous y installer dans le cadre de votre travail. Voyager au Canada avec Air Canada est un choix pertinent. Cette compagnie aérienne vous apportera tout le confort souhaité avant pendant et après votre vol. Prenez connaissance de toutes informations en amont de votre départ.

LES FORMALITES :

Air Canada recommande à ses clients d’être parfaitement en règle au sujet des formalités de police et sanitaires et décline toute responsabilité qui entrainerait la non-conformité du voyageur envers les formalités recommandées à l’inscription. Il appartient au client de s’assurer que les noms et prénoms qui figurent sur leurs documents de voyage soient identiques à ceux figurants sur leur pièce d’identité.

Dans le cas du refus des autorités de police, douane ou sanitaire, d’accepter l’entrée du voyageur au Canada, l’ensemble des frais serait à la charge du client et Air Canada ne pourra en aucun cas effectuer le remboursement du voyage réservé.

Penser à vérifier les formalités pour les autorisations de sortie pour les enfants mineurs voyageant avec un adulte (tout passager mineur doit avoir une autorisation de sortie des deux parents). Le passeport est préféré pour les enfants voyageant avec un parent.

1/ Pour les USA et circuit avec vols via USA : la démarche est à faire par le voyageur ESTA (Electronic System for Traveler Authorization)

2 / Pour le Canada, en vertu du programme d’AVE (Autorisation de Voyage Electronique) les citoyens de pays autres que les Etats-Unis qui n’ont pas besoin de visa pour entrer au Canada, devront obtenir une autorisation en ligne avant de venir au Canada en avion. Les voyageurs admissibles auront déjà la possibilité de demander une AVE par internet. Plus tôt ils le feront, plus tôt ils sauront qu’ils ont fait l’objet d’un contrôle préalable et sont autorisés à entrer au Canada.

LES HORAIRES :

Air Canada propose des vols réguliers. Les horaires indiqués lors de la réservation sont toujours de principe donc non contractuels. Ils peuvent être modifiés et vous seront indiqués définitivement que peu de temps avant votre départ.

LES CIRCUITS :

Lors de vos déplacements en car, vous remarquerez que ceux-ci ne seront pas aussi confortables que la plupart des cars européens, car ils ne possèdent pas de réfrigérateurs, ni de WC à bord, mais vous apprécierez l’air conditionné et remarquerez qu’ils sont de construction récente, ce qui vous permettra un confort acceptable pour les longs trajets ainsi que l’appréciation de la prudence et la gentillesse des chauffeurs.

LES GUIDES :

La présence du guide s’effectue dès l’arrivée du client  dans le pays ou débute le circuit. Les guides sélectionnés pour vous accompagner sont des professionnels. Ils parlent le français. Il se peut qu’à certaines étapes et sur certains sites et circuits, un guide officiel et local remplacera votre guide habituel. Au Canada, il est d’usage, comme dans beaucoup d’autres pays, de donner un pourboire en fin de circuit. Celui-ci n’est jamais obligatoire mais reste d’usage.

LES ITINERAIRES :

Les programmes des circuits sont des programmes types. L’ordre des visites pourra être modifié sur place. Air Canada se réserve le droit de modifier les itinéraires dans le cas où les musées sont fermés, en travaux ou pour toute raison interdisant l’accès aux sites ou aux musées, mais dans tous les cas, nos correspondants s’efforceront de trouver une alternative satisfaisante.

En période chargée, pour des raisons de disponibilités hôtelières limitées à certaine étapes, le logement peut exceptionnellement s’effectuer dans une ville à proximité et non dans celle indiquée, ceci afin d’assurer un meilleur confort. Les guides ne pourront intervenir pour vos achats d’objets artisanaux, leurs conseils ne seront qu’à titre indicatif.

Lors de votre circuit, vous aurez la possibilité de voir et d’acheter des objets artisanaux. Air Canada décline toute responsabilité sur vos achats, les conseils des guides étant donnés à titre gratuit et indicatif. Concernant les enfants et les personnes à mobilité réduite, ils ne pourront que difficilement accéder aux circuits proposés.

Parjean

Ambassade et consulats de France au Canada

Ambassade et consulats de France au Canada. Vous venez d’arriver au Canada pour un long séjour ou une expatriation, une des choses les plus importantes de faire est de vous inscrire sur le registre des français à l’étranger. Beaucoup choisiront une inscription en ligne avant leur départ. Il vous faudra également enregistrer votre demande d’autorisation de voyage AVE au préalable de votre départ.

Cette démarche facilitera vos formalités officielles comme les demandes de documents d’identité, les inscriptions dans des établissements scolaires en français, ou encore inscription sur les listes électorales consulaires, un permis de travail nécessaire pour travailler au Canada ou régulariser votre situation quand le permis de travail a expiré et vous permettra d’obtenir une carte consulaire.

Cette carte d’inscription est valable 5 ans et vous permettra d’avoir en toutes circonstances un accès immédiat aux services de l’administration française et bénéficier de l assistance consulaire.

Concernant votre état civil, le Consulat de France peut vous délivrer tous documents, copies ou extraits.

Le Consulat de France possède également un service social qui peut recevoir tous les demandes d’aides et assiste les français résidents ou de courts séjours qui se retrouvent en difficultés. Ce service s’occupe en l’occurrence de :

  • Des listes d’hôpitaux et de médecins,
  • Des pensions et retraites,
  • Des listes d’avocats conseils,
  • De la sécurité sociale « Caisse des français à l’étranger »,
  • Rapatriement en France,
  • Adoption,
  • Victimes d’infraction.

Il existe un comité consulaire qui vous permettra d’avoir des renseignements concernant l’emploi et la formation professionnelle, ou simplement de trouver un job. Ce service emploi-formation travaille en étroite collaboration avec l’organisme CLEF pour l’intégration au travail des immigrants.

Le Consulat de France peut également vous délivrer un visa long séjour pour tout séjour supérieur à 90 jours et ce n’est valable que pour la France.

France Canada ambassade

Les recommandations du Consulat de France au Canada

Les Consulats de France au Canada recommandent de respecter scrupuleusement toutes  les formalités administratives et consulaires car le fait de dissimuler votre réelle situation vous entrainerait à des mesures de refoulement. Les services d’immigration vérifient le bon respect des conditions de séjour.

Le rôle du Consulat de France est avant tout administratif. Il peut vous conseiller et vous diriger vers des adresses utiles et vous guider dans vos démarches : pertes ou vol de vos documents, maladie ou accident grave.

Les Consulats de France sont présents dans la plupart des grandes villes du Canada. Retrouvez les contacts, infos et coordonnées ci-après.

 

Ambassade de France à Ottawa :

 

Adresse : 42 Sussex Dr, Ottawa, ON K1M 2C9, Canada

Téléphone : +1 613 789 17 95

Fax : +1 613 562 37 35

Courriel : webmestre@ambafrance-ca.org

Horaire : lundi au vendredi de 9h00 à 12h30

Ambassade de Suisse à Ottawa :

 

Adresse : 5 Marlborough Avenue Ottawa, ON, K1N 8E6, Canada

Téléphone : +1 613 235 1837

Fax : +1 613 563 1394

Courriel : ott.vertretung@eda.admin.ch

Horaire : lundi au vendredi de 9h00 à 12h00

 

Ambassade de Belge à Montréal :

 

Adresse : Bd de Maisonneuve Ouest, 999 Suite 1600, QC – H3A 3L4 Montréal, Canada

Téléphone : +1 514 849 73 94

Fax : +1 514 844 31 70

Courriel : montreal.visa@diplobel.fed.be

Horaire : lundi au vendredi de 8h00 à 13h00

 

 

Parjean

Circuit Canada : Cap sur la province d’Ontario

Vous avez aimé Montréal, vous allez adorer Toronto qui est la première ville en importance au Canada et la cinquième ville en Amérique du Nord. Un circuit canada bien rodé Toronto offre le spectacle d’une grande ville nord-américaine fourmillant d’activités. Cette ville offre un large choix de lieux à visiter en particulier la cathédrale St Michael, le City Hall, le quartier financier, les Bourses, … Sans oublier le Hockey Hall of Fame, le temple de la renommée du sport national au Canada où vous aurez la chance de voir la Coupe Stanley : le titre le plus convoité par les équipes de hockey sur glace. Pensez à vous rendre sur le site officiel AVE Canada pour votre demande en ligne.

 

Jour 1 – Toronto – Chutes du Niagara – Toronto

Vous pouvez démarrer ce circuit pour un départ vers Niagara-on-the-Lake. cette charmante petite ville se situe à l’embouchure de la rivière Niagara. L’accès peut se faire en autocar le long du Niagara Parkway. A l’arrivée vous pourrez déjeuner dans un restaurant avec vue panoramique sur les chutes. Ces chutes forment l’une des plus grandes merveilles de la nature. Leur hauteur n’est pas exceptionnelle mais leur ampleur et la puissance des eaux qui s’y engouffrent ne peuvent manquer d’impressionner les visiteurs. Une excursion en bateau vous mènera jusqu’au pied des chutes canadiennes dites en fer à cheval. Il y a une possibilité de survoler les chutes en hélicoptère. Fin de journée retour à Toronto.

 

Jour 2 – Toronto – Région des 1000 îles

En matinée, tour d’orientation de la Ville Reine. Les imposants gratte-ciel, le parlement ontarien, l’impressionnant SkyDome, le Harbourfront, le Tour du CN haute de 553 metres emblème de la mégapole. Il est possible d’accéder à l’ascension de CN tower. Six ascenseurs montent à la vitesse de 6 mètres par seconde et le restaurant tournant en sont les grandes attractions. Longez une partie du Lac Ontario et rejoignez ensuite Kingston. Un tour d’orientation de cette ville universitaire et militaire pour un déjeuner en cours de route.  Puis embarquement pour une croisière à travers les Mille-îles et Brockville.

 

Jour 3 – Région des 1000 îles – Ottawa – Mont- Tremblant

Départ vers Ottawa et visite de la Tour d’orientation de la ville d’Ottawa. Vous découvrirez les plus beaux endroits de la ville : la rue Wellington, la colline du Parlement regroupant le Parlement canadien et la Tour de la Paix qui sont le centre stratégique de la ville. Mais aussi la promenade Sussex, les grands musées nationaux : le centre national des Arts ou encore le musée des civilisations, le Canal Rideau traversant gracieusement la ville et ses écluses. Byward Market : un marché en journée et un quartier animé dès la nuit tombée. Ne pas oublier la visite du musée Canadien de l’histoire.

Nous vous proposons ensuite un départ pour la région des Laurentides. Vous pourrez vous arrêtez en route pour visiter le Parc Oméga à bord d’un « bus scolaire ». Avec un peu de chance vous croiserez de nombreuses espèces d’animaux sauvages vivant en toute liberté. Vous continuerez vers le village touristique de Mont-Tremblant.

 

Jour 4 – Mont-Tremblant – Montréal

Ce matin profitez d’une remontée en « gondole panoramique » au sommet du Mont-Tremblant. De ce point, une visite guidée de Montréal vous permet d’explorer cette métropole québécoise. Prenez soin d’admirer la rue Sainte Catherine et son intense activité commerciale, le centre des affaires et ses hauts buildings de verre et d’acier, la prestigieuse rue Sherbrooke, le quartier du Vieux Montréal et la Basilique Notre-Dame.

 

Jour 5 – retour vers Toronto

Parjean

Budget Vacances

Le Canada a tout pour plaire aux vacanciers assoiffés de découvertes. Et les activités pour les vacances et même pour un séjour de courte durée n’y manquent point : exploration de la nature, et visite des lieux historiques en été, sports de la glisse en hiver et les aurores boréales en automne. Evidemment, qui dit vacances dans un pays aussi dense pense immédiatement à l’établissement d’un budget réaliste. Alors comment procéder ?

Bien préparer le voyage

Il s’agit avant tout d’être en conformité avec les règlements en vigueur au Canada. À l’exemple des étudiants, chercheurs et les visiteurs exemptés de demande de VISA dans ce pays, l’autorisation de voyage électronique devient une obligation pour les vacanciers. Sa demande se fait directement en ligne et le traitement peut se faire en l’espace de quelques minutes. Penser ensuite à souscrire à une assurance santé qui vous couvrira, vous et votre famille, durant le séjour au Canada. Pour faire de l’économie, osez faire jouer la concurrence en comparant les offres proposées.

vacances

Utiliser même un comparatif pour dénicher l’offre qui correspond le mieux à ses besoins. Et à noter que puisqu’être en vacance au Canada revient à faire du tourisme, avoir un billet aller-retour fera partie des conditions pour l’obtention de l’Autorisation de voyage. Au niveau de la préparation du budget, il faut être réaliste dans son établissement. Cela dit, étant donné qu’il s’agit de vacance dans un des plus grands pays au monde, autant savoir accepter l’idée qu’il est impossible de tout visiter en quelques jours, même pour plusieurs mois. Pour un séjour inoubliable, privilégiez les attractions qui en valent le choix.

Que faire durant son séjour ?

Les vacances constituent une opportunité pour découvrir de choses nouvelles et s’adonner à toutes sortes d’activités, surtout ludiques. La liste sera interminable s’il faut citer toutes les choses à voir et à faire au Canada mais l’idéal sera tout simplement de savoir rester dans ses cordes pour rendre agréable son séjour. Autrement dit, il faut fixer les activités en fonction du moyen financier entre les mains. Certes avec un budget moyen, il s’avère impossible de passer d’un restaurant à un autre dans la province de son choix pour apprécier les saveurs culinaires rendant célèbre le pays. Mais pas besoin d’être Crésus pour apprécier la beauté de la nature canadienne. Pour la destination, il y aura l’embarras de choix avec les centaines de sites historiques nationaux et les nombreux parcs dans le pays, sans oublier bien sûr le célébrissime chute de Niagara.

A combien s’élève le coût total pour le voyage ?

Difficile de se trancher sur le prix pour une vacance au Canada puisque celle-ci tient compte de nombreux éléments : nombre de personnes, durée du séjour, assurance, etc. Contrairement aux idées reçues, voyager en famille ne va pourtant pas vous ruiner lorsque le choix se porte pour le Canada. Pour limiter les dépenses et faire des économies, soyez malin. Profitez des promotions faites par les compagnies aériennes et pour l’hébergement, faites des comparaisons sur les hôtels pas chers au Canada en se servant des comparatifs en ligne. Solo ou en couple, il est également possible de maitriser le budget sans besoin de faire des compromis en adoptant les mêmes principes cités. Après tout l’objectif est de profiter au maximum l’opportunité de voyager en couple, seul ou en famille.

Parjean

Cuisine au Canada

Gastronomie et cuisine au Canada

Vous comptez vous rendre au Canada très prochainement et vous voulez vous renseigner avant de faire le grand plongeant. Ou non, vous voulez seulement en connaitre un peu plus sur ce pays qu’est le Canada, sur sa culture, sa civilisation et tout ce qui lui concerne, en général. Et bien, vous tombez bien car nous nous intéresserons uniquement au Canada aujourd’hui. Et plus précisément à la gastronomie canadienne. Humm,  elle va être alléchante cette topique.

cuisine au canada

La Gastronomie Canadienne

Ce qu’il faut savoir sur la gastronomie canadienne est qu’elle ressemble, mais beaucoup, à la cuisine américaine mais également à la cuisine européenne. Mais juste pour que ça fasse plus « Canada » et non américain ou européen ou même asiatique, les canadiens ont eu cette idée de génie de fusionner ces plats.

Nous avons parlé plus tôt de plats américain, alors sachez que les Canadiens (comme presque la moitié du globe) aiment beaucoup (pour ne pas dire qu’ils adorent) et consomment beaucoup de hamburgers (qui n’aiment pas le hamburger, d’ailleurs). Le hamburger fait presque partie de ces plats qu’on appellerait plat national tellement ils en consomment.

A part le hamburger, il y a les salades, sous toutes ses formes, et surtout très appréciées par ceux qui veulent tenir la ligne et ceux adepte de la cuisine bio. Et parlant toujours de cuisine bio, sachez qu’au Canada, on apprécie de plus en plus la cuisine bio. Il y a au Canada une petite minorité de la population qui ne mange que les légumes qui viennent d’une place géographique précise ou de la ferme même des restaurateurs. Un peu bizarre, certes.

Néanmoins, ceux qui veulent faire des économies devraient éviter les restaurants qui proposent ce menu, car en général, les plats à la carte sont assez onéreux.

Ce qui ne signifie, bien sur, pas que le Canada n’a pas de plat national ou de plat typique. En fait, la cuisine canadienne a même plusieurs spécialités, un plat traditionnel, variant d’une région à une autre.

Recette de cuisine Canadienne

Au Québec, par exemple, il y a ce plat, très apprécié par les Québécois, qu’on appelle Poutine. Il s’agit d’un plat de pomme de terre frites arrosé de fromage fondu et d’autres sauces. Impossible de passer à côté d’une poutine au Québec. Le Poutine est un plat typique au Québec, une recette Canada, sachant que seuls les canadiens en consomment. Seulement, il est fortement déconseillé à toutes les personnes qui suivent un régime minceur sachant que ce plat n’est pas des plus diététiques. Par contre, la poutine constitue, pour les québécois en tout cas, le meilleur plat au Canada.

Parlant de boisson, non-alcoolisée, essayez le bloody caesar. C’est une boisson à base de jus de tomate et de jus de palourde. Boisson typique au Canada. Presque tous les restos et coffee shop en propose, aujourd’hui. Pour ceux qui préfèrent les boissons alcoolisées, ne vous en faites pas, la bière, comme le vin font parties des boissons préférées des canadiens.

Après cet article, espérons que manger au Canada ne vous sera plus très nouveau. De toute façon, gouter à quelque chose de nouveau fait indéniablement partie de l’aventure, non ?

En plus, nous sommes sur que l’art culinaire canadien ne vous décevra point. A vos fourchettes Messieurs-dames !

Parjean

Les destinations à découvrir

Les destinations à découvrir et à ne pas manquer 

 

Il faut commencer par Montréal. Cette ville cosmopolite vous offrira tout le bonheur du tourisme. Ville américaine ou ville française ? Montréal c’est un peu des deux, mais il faut surtout noter que c’est une ville où il fait bon vivre.

Après Montréal, remettez votre document en poche, puisque la prochaine étape, c’est le Québec. Véritable nid à touristes, cette ville réserve de belles surprises, que ce soient au niveau des lieux à visiter ou encore des différents plats à goûter.

 

Et pour clore la visite du Canada comme il se doit, il faudra voyager vers Ottawa. C’est le berceau de l’histoire du Canada, mais également sa capitale. Des villes dans une ville, telle est la meilleure description d’Ottawa. Cela s’explique par les caractéristiques des quartiers qui la composent et qui varient d’une à l’autre.

L’AVE est un véritable avantage pour tous ceux souhaitant apprécier les bonnes bières du Canada. Facile à obtenir et aussi pratique qu’un VISA, ce nouveau procédé intéresse milles et un touriste. Donc avec votre autorisation en poche et vos bagages bouclés, voyagez en toute tranquillité et vous serez le bienvenue.

Parjean

Les meilleures activités à Montréal

Les  activités à Montréal pour un séjour bien rempli

Ça vous tente de partir pour l’Amérique du Nord cette année ? Pourquoi ne pas voyager au Montréal, une ville charmante qui allie la modernisation, les distractions et le business ? Votre périple ne peut être qu’aventureux que ce soit des vacances en famille, un voyage de noce ou tout simplement des visites touristiques. Découvrons ensemble quels sont les meilleures activités à Montréal ?

Tour guidé de la ville

Visitez les essentiels au Montréal à bord d’un autocar. En plus, vous aurez à votre disposition un guide professionnel qui vous fera découvrir plus de 150 lieux touristiques. Au programme, l’oratoire de St Joseph, le Vieux Montréal, la place Jacques Cartier, le Parc Mont Royal ou encore la basilique de Notre Dame. Sillonnez les patrimoines culturels de cette belle ville canadienne avec vos petites jumelles.

Tournée des publicités à Montréal

Les week-ends en Montréal sentent toujours les festivités. Déstressez-vous et joignez les Canadiens à la tournée des pubs, la facette nocturne de cette ville moderne. Généralement, la fête commence à 21h30 du soir. C’est une occasion de faire une rencontre. Un guide vous emmènera visiter les clubs les plus réputés de Montréal. N’oubliez pas d’emmener votre passeport et votre AVE Canada pour être dans les normes.

Petite balade au Vieux Montréal

Avec un rythme décontracté et un accueil chaleureux, découvrez le côté historique de la ville pour vous cultiver avec un guide professionnel. Prenez le temps d’admirer les monuments historiques hors pairs du Vieux Montréal. Une balade à pieds sera très recommandée pour en profiter au maximum. Enfants et adultes sont tous les bienvenus.

Sortie au bord de la mer

Qui dit vacances dit bord de mer ! Pour passer le temps, quoi de plus amusant qu’une petite excursion au port de Montréal ?  Comme moyen de transport, vous aurez à votre disposition un bateau et également un guide. A la même occasion, vous pouvez visiter le parc olympique sans parler de la vue imprenable qui s’offre à vous. Vous vous ressourcez en vous amusant avec tous les membres de votre famille.

Les vins du Québec

Amateurs de la cuisine, ceci est pour vous. Si vous voulez donner une petite touche d’originalité à vos plats, nous vous recommandons le circuit des vins de Québec. Des vignobles qui s’étendent à perte de vue vous y attendent. Les propriétaires seront ravies de vous enseigner à identifier les arômes. Et ce n’est pas tout, la région est très connue également pour le fromage. Bref, un vrai régal pour les visiteurs !

Visite de la Tour du Montréal

C’est le site touristique le plus remarquable dans la ville ayant déjà accueilli les jeux Olympiques. Plus de 200 000 touristes viennent chaque année pour contempler la hauteur de cette grande tour en forme d’éléphant blanc. A découvrir coûte que coûte à un prix d’entrée plus ou moins abordable !

Avec ces activités, nous espérons que votre carnet de voyage soit bien rempli. A titre de rappel, pour visiter le Montréal, il vous faut une autorisation de voyage au Canada ou Canada esta pour un vol direct ou tout simplement une escale. Le but est la facilité des formalités de voyage et le suivi des flux des visiteurs.